La belle histoire d’une jeune femme qui avait le canon d’un fusil dans la bouche

couverture La belle histoire d’une jeune femme qui avait le canon d’un fusil dans la bouche

Josiane est femme de ménage. Josiane est un peu laide. Josiane est presque grosse. Elle est assise sur la cuvette des toilettes de la Gare du Nord, le canon d’un fusil dans la bouche. Après trente ans de bons et loyaux services en tant qu’être humain, elle a décidé d’en finir. Mais avant de tirer, comme l’exigent la légende et son amour pour le cinéma, elle va vivre un dernier film dont elle sera l’héroïne, et laisser son histoire défiler. Avec, pour bande-son, les drôles d’énergumènes d’un hall de gare et des trains en partance. Ce qu’elle va découvrir sur elle-même et sur ceux qui ont croisé sa route jusqu’à cet instant crucial dépasse ce qu’elle pouvait penser. Est-ce sa vie qui foutait le camp ou ses yeux qui lui jouaient des tours?

Dans une langue tonique et une délicate alternance d’instants magiques et de cruauté, voilà un conte moderne que porte une héroïne à laquelle le lecteur intime l’ordre de rester vivante.

Parution :
Maison d’édition : Fleuve éditions
Genres :
Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *