Belle et ordinaire…

Temps de lecture : 1 minute

Que dire d’une année qui fut belle et sombre

inouïe et insipide

sublime et douloureuse

amoureuse et méprisante

créatrice et d’un ordinaire à mourir

mais jamais l’un après l’autre

toujours en même temps

comme une infâme langueur dont on jouirait…

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire